Découverte & Tutos sur le refendu

Fabrication d'un porte-moulinet en bois

Écrit par gillum le .

Vous vous souvenez peut être que j'avais récupéré une souche de bois entière.

alt

 

Après avoir été débitée, cette souche me donne des petits morceaux de bois, de sections carrées, qui vont maintenant pouvoir être tournés. En voici un.

alt

 

Il faut simplement vérifié que le morceau de bois est assez sain car la racine de cade est très torturée et des cavités creuses peuvent apparaître. Le résultat n'est jamais garanti tant que vous n'avez pas réduit le morceau au diamètre désiré. En effet, une cavité peut se trouver à 1 mm sous la surface du bois. Si c'est le cas, il faut tout recommencer avec un nouveau morceau, ou alors boucher la cavité.

Le morceau est ensuite percé en son centre au diamètre adapté à votre futur blank à l'aide d'un foret à bois en avançant la poupée mobile du tour.

Il est ensuite installé entrepointe dans le tour, afin d'obtenir un morceau parfaitement cylindrique. La réduction de diamètre peut alors commencer, par petites passes successives. J'ai utilisé un outil dit « à charioter ». La vitesse de tournage que j'ai choisi est de 1000 tours/mn.

alt

 

Le diamètre final du morceau tourné devra parfaitement correspondre à l'ensemble bague-talon que vous avez choisi. Une petite réduction sur une longueur de 2mm est également effectuée sur un des bouts pour accueillir la bague de finition (A droite sur la photo) qui a un diamètre plus petit. Cette réduction est faite à l'aide d'un outil appelé « à saigner ».

alt

 

Je ponce ensuite l'ensemble en utilisant du papier de verre (Grains moyens, puis très fins) et la paille de fer pour finir.

La séance tournage est terminée.

alt

 

Il va maintenant falloir usiner la rainure qui va accueillir la patte du moulinet. Pour cela, j'ai fabriqué un petit porte-outil pour fixer ma « Dremel » et ainsi transformer mon tour à métaux en fraiseuse.

Voici le « porte-Dremel » breveté « Gillum ».

alt

 

Celui-ci va être fixé sur le chariot transversal du tour à la place du plateau porte-outil, comme ceci.

alt

 

alt

 

Il ne reste plus qu'à mettre la « Dremel » en route. Celle-ci a été équipée d'une fraise à « rainurer ». Il suffit ensuite de faire quelques allers-retours avec la fraise en se servant du chariot longitudinal du tour. La largeur de la rainure sera effectuée en tournant le mandrin.
Voici la rainure terminée :
 
alt

Le reste n'est que ponçage très soigné et léger.

Il faudra également vérifier que le moulinet est bien maintenu dans la rainure avec la bague.

Je n'ai pas verni le porte-moulinet car j'ai préféré l'aspect de l'huile pour crosses de fusils.

 

Voici donc le porte-moulinet terminé.

 

alt

 

alt

 

alt